Comment j’ai découvert l’odeur du cancer

Alessandra Buronzo

blouse blanche et poils de chiens

L’incroyable parcours d’une infirmière hors du commun,
pour qui le soin aux patients est la priorité.
Pour eux, Isabelle Fromantin mène des recherches pour
faire avancer le dépistage du cancer grâce à une technique
originale.

Chercheuse à l’institut Curie, docteur en sciences, Isabelle Fromantin garde une seule priorité : soigner ses patients au quotidien.
Être infirmière est pour elle plus qu’un métier : un engagement !
C’est à l’âge de sept ans que naît la vocation d’Isabelle Fromantin.
Sa famille la préférerait médecin ? Elle trace sa propre route.
« Je crois très fort en l’humain et ce sentiment guide mes actions ».
Se révoltant contre les formes arbitraires d’autorité, elle se voit exclure de plusieurs établissements scolaires ; ce qui ne l’empêche pas de
passer son diplôme d’infirmière.
Elle part en mission en Afrique, se spécialise en cancérologie. Pour elle, le confort psychologique des malades compte autant que la gravité de leur pathologie. Elle découvre ainsi que les plaies tumorales émettent une odeur. Fait exceptionnel pour une infirmière, elle décide de passer une thèse en sciences fondamentales sur le sujet et obtient le titre d’infirmière docteure en sciences.
Parce qu'elle aime les chemins de traverse, elle a l’idée de collaborer avec des éleveurs de chiens et de s’appuyer sur la technique de la
détection canine (jusque-là surtout employée pour repérer drogues
et explosifs). Elle lance le projet "Kdog", spécialisé dans le dépistage
du cancer du sein par l’odorologie canine. Les premiers résultats sont encourageants : le livre en retrace l’histoire.
Le parcours d’Isabelle Fromantin nous enseigne ce que peuvent le travail et la volonté. Et montre comment on peut se battre en faveur de
la santé des femmes et, à terme, de la santé de tous. KDOG est une
première mondiale, un mouvement généreux et citoyen qui a un but unique : vaincre la maladie.
Les auteurs
isabelle fromantin
avec sandra kollender
blouse blanche et poils de chiens
Comment j’ai découvert l’odeur du cancer
L’incroyable parcours d’une infirmière hors du commun,
pour qui le soin aux patients est la priorité.
Pour eux, Isabelle Fromantin mène des recherches pour
faire avancer le dépistage du cancer grâce à une technique
originale.
Isabelle Fromantin, 46 ans, est infirmière et docteure en sciences.
Elle est à l’origine de "KDog", un projet de dépistage du cancer du sein
grâce l’odorologie canine, dont elle souhaite aujourd’hui faire un label
scientifique.
Sandra Kollender est l’auteur de La Tête à Toto (Steinkis, 2012), récit dans lequel elle raconte le handicap de son fils atteint du syndrome de West.