La bourse d'échange de graines

Alessandra Buronzo

La bourse d'échange de graines et de plants organisée par les Semeurs du Lodevois Larzac sera organisée le dimanche 3 février 2019 et se tiendra à Lodève salle du Triumph.
Comme chaque année, un certain nombre d'associations amies participeront à cette journée dédiée aux rencontres et aux partages autour des thèmes qui leur sont chers.
ls y présenteront le livre "de l'oignon de Tarassac, semence paysanne" qui vient de paraître et qui sera disponible sur le stand des Semeurs.





Les Semences Paysannes
Semons nos droits
Cultivons la diversité
Ressources
Boutique




Après 15 ans d'existence, différents collectifs au sein du RSP regroupant des paysans, des jardiniers, des artisans semenciers, des cuisiniers, des boulangers, parfois accompagnés d’animateurs et de chercheurs, se sont organisés en réseaux plus ou moins formels de conservation, de multiplication, de sélection et d’échange de semences paysannes sur une partie importante des plantes alimentaires en France (céréales à paille, potagères, maïs, fourragères, fruitiers, vigne). Tous partagent une relation de compagnonnage avec les plantes.
Ils se structurent en différents groupes thématiques qui reposent sur des rencontres d'échange de savoirs, savoir-faire et semences au niveau local, régional, national et aussi international.
Une partie de ce travail se fait en lien avec des chercheurs dans le cadre de projet de sélection participative. Ces projets visent à sélectionner des variétés populations adaptées à une agriculture biologique et paysanne et comprennent plusieurs centaines de praticiens participants (paysans et jardiniers) sur plusieurs espèces cultivées (céréales à paille – amidonnier, engrain, épeautre, froment, blé dur..., tomate, châtaignier, maïs).
Contrairement au modèle de sélection dominant et centralisé, la méthodologie, portée par le RSP et ses partenaires chercheurs, replace le praticien au centre du processus de sélection. C'est lui qui, par exemple, choisit les variétés avec lesquelles il souhaite travailler, qui définit ses propres critères de sélection... L'appui technique et/ou scientifique ne supplante pas l'autonomie de décision du praticien : il vient comme support de réseau, notamment en proposant des protocoles communs. Ce mode de sélection est décentralisé : l'objectif est d'adapter le plus finement possible des variétés paysannes à l'échelle de la ferme et de l'agrosystème. Il constitue une triple rupture avec la vision utilitariste, réductionniste et manipulatrice du vivant qui régit la sélection industrielle officielle: rupture avec les technologies d’innovation variétale notamment les biotechnologies, rupture avec la relégation des paysans comme simples utilisateurs inféodés au complexe agroindustriel, et rupture avec l'artificialisation des milieux par l'agriculture productiviste.







Contacter le Réseau
05.53.84.44.05
05.53.84.69.48

10, Place Clémenceau 47190 AIGUILLON